AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un bon article de 48MoH

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bambililos
Queen of the Road
avatar

Féminin Nombre de messages : 2331
Age : 32
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 26/02/2007

Statistiques du membre :
Pts playground :: 0
Pts pronostiques :: 0
Pts concours :: 0

MessageSujet: Un bon article de 48MoH   Ven 8 Jan - 22:26

48 Minutes of Hell est un bon blog d'opinion orienté sur les Spurs. La plupart du temps, j'aime bien les avis exprimés. Cette fois-ci, on y parle de TP:

http://www.48minutesofhell.com/2010/01/08/whats-the-point-parker-must-lead-the-spurs-in-his-own-way/

What’s the Point? Parker Must Lead the Spurs in His Own Way


Tony Parker is not John Stockton. We know that. The Spurs know that. In fact, they built one of the most successfully executing and complicated offensive systems in the NBA around that bit of knowledge.

There was a time, however, when Gregg Popovich did want Parker to be Stockton. In the summer of 2003 the Spurs even attempted to bring in someone Stockton-like in his ability to run an offense and rack up high assist numbers. I’ll spare you the history lesson because chances are at some point tonight one of the television personalities will tell you about it anyways.

Tonight Parker will look his defender in the eyes and see his exact opposite, a point guard who scored inefficiently but excelled at feeding teammates, and remember what the Spurs once wanted. Fortunately for the Spurs, Kidd resigned with the Nets—sorry, there’s that history lesson after all—and Popovich recognized Parker for the unique player he truly was, allowing him to grow into the point guard that won the Finals MVP in the team’s last championship.

“For us, Tony has to be at the top of his game,” Popovich stated after a Dec. 21 win over the Clippers. “It’s always been that way and always will be.”

At the top of his game Parker is aggressively attacking the basket and finishing in the lane. But despite both the team and individual success Parker has helped create, there are always those detractors that still demand Parker to be Stockton. That still wish we could trade him for Jason Kidd. Or Chris Paul. Or Steve Nash. Or even Rajon Rondo. All of it in the name of a misguided and overrated notion of the traditional “pure” point guard.

But what is a true point guard? These “traditionalists” would tell you that it’s to initiate the offense, create for your teammates and shoot only when no other option presents itself. Any guard that deviates from that, no matter how successful, is automatically lumped in with Allen Iverson and Monta Ellis as selfish ball hogs, or perpetual losers.

I would argue that this is a limited and archaic view of basketball and that the concept of “pure” point guard is overrated. After all, how many titles do these “pure” point guards have? Parker and his scoring mentality have accounted for three titles.

So if Parker doesn’t fit the mold of point guard we want to hold so high, how have the Spurs been so successful? Simply put: assist averages do not predicate success. Systems do. The goal of an offense is to make the best use of its resources in generating the most efficient shots possible and adapt when those options are taken away. A point guard then should be judged solely by how well his team fulfills those goals, regardless of style.

Statisticians have repeatedly pointed out that the most efficient shots are lay-ups and corner threes. It’s a big reason why dominant big men are so integral to championships. They prevent lay-ups while generating close shots and open three-pointers. And what is Tony Parker if not a one-man lay-up line?

Sure, his critics have had ammunition this year (and no, not the Gilbert Arenas kind). After all, last season was supposed to be the coronation of Parker as an elite player, one who Popovich made a copy of Tim Duncan’s keys to the franchise for. Given the reigns to the offense and a bevy of new weapons wasn’t this suppose to be a glorious encore for Parker?

It hasn’t turned out that way. Parker’s numbers are down and the Spurs began the season in a disappointing clash of turnovers, failures to incorporate new players and losses to winning teams. With the team struggling, Parker even attempted to reinvent himself on the fly.

But the Spurs troubles were never a conflict of styles and it’s not been because Tony Parker hasn’t been John Stockton. The biggest problem is that Tony Parker has not been Tony Parker. At least not the one we’ve seen over the past few seasons.

I’m sure you can find some statistics to showcase Parkers struggles. A rise in turnovers, a drop in scoring average and shot attempts. Some of it has been attributed to a transition to a passing mentality, but watch the tape. Does he look right?

Players are staying in front of Parker, or at least bumping him enough to allow the help to recover. They’re stripping him repeatedly on drives while it doesn’t appear defenses are doing anything new.

At least three Parker trademarks have been noticeably absent this season. When was the last time you can recall one of his patented spin moves in the lane? Or a “Euro-step” on a fast break that actually created separation from the defender? Even the teardrop has appeared less.

They were all present at the beginning of the season which leads me to believe that the ankle, or summer fatigue, are preventing Parker from accessing his fastest gears and full offensive game.

And despite what some think, Parker’s complete scoring arsenal is relative to the success of his teammates. Even if he’s not the passer Steve Nash or Chris Paul are, his ability to completely break down a defense makes his teammates better by allowing them to operate against a broken, scrambling defense.

Think about the Spurs’ system. Parker may not have huge assist numbers, much to the chagrin of some, but how much of a detriment is that? In Tim Duncan the Spurs have the best passing center in the league, leading all pivot men with 4.6 assists per 48 minutes to run their offense through. In my previous post, I touched on how Manu Ginobili’s playmaking complemented Parker’s game. When you get so much playmaking from your center and shooting guard spots, isn’t it okay for your point guard to score a little?

It’s never been Parker’s pin-point passing that has elevated the Spurs. As a point guard, Parker is a unique and dangerous combination of speed and finishing ability. His approach might not ring up assist numbers, but the attention that teams need to pay a healthy Parker open up driving lanes for players like George Hill or Richard Jefferson, who, while excellent finishers, have trouble creating driving lanes of their own.

Curbing a weapon like Parker to conform to an outdated definition of point guard, especially when you have two other players more than capable of supplementing his playmaking duties, is simply a gross mismanagement of our resources.

Moving forward, it’s not in the Spurs best interests to alter Parker’s game or trade for a point guard who would appease “traditionalists”. The Spurs tried that before and if they have any notion of doing so again, they simply need to look on the floor and weigh the point guard so many always wanted against the rings the team already has.


A quoi ça mène ? Parker doit être le leader des Spurs à sa façon.


Tony Parker n'est pas John Stockton. On le sait. Les Spurs le savent. En fait, ils ont construit un des systèmes offensifs les mieux exécutés et les plus compliqués de la NBA avec cette info.

Il fut un temps, cependant, où Gregg Popovich voulait vraiment que Parker soit Stockton. En été 2003, les Spurs ont même essayé de faire venir quelqu'un d'assez "Stocktonien" dans sa capacité à diriger une attaque et à collectionner les assists. Je vous épargne la leçon d'histoire parce qu'il y a des chances pour qu'un des commentateurs télé vous la raconte ce soir de toute façon.

Ce soir Parker regardera son défenseur dans les yeux et verra son opposé parfait, un meneur qui a eu du mal à marquer, mais qui a excellé dans la distribution pour ses coéquipiers, et il se rappellera ce que les Spurs voulurent un jour. Heureusement pour les Spurs, Kidd a resigné avec les Nets - désolé, c'est ça, la morale de l'histoire après tout - et Popovich a reconnu en Parker le joueur unique qu'il est réellement, lui permettant d'évoluer et de devenir le meneur qui remporta le MVP des Finals lors du dernier titre de son équipe.

"Pour nous, Tony doit être à son meilleur niveau", a déclaré Popovich après la victoire du 21 décembre face aux Clippers. "Ça a toujours été comme ça, et ça le sera toujours."

À son meilleur niveau, Parker attaque avec agressivité le panier et marque dans la raquette. Mais en dépit du succès d'équipe comme individuel que Parker a contribué à apporter, il y a toujours ces détracteurs qui attendent de Parker qu'il soit Stockton. Qui espèrent toujours qu'il soit échangé contre Jason Kidd. Ou Chris Paul. Ou Steve Nash. Ou même Rajon Rondo. Tout ça au nom d'une notion erronée et surestimée du "pur" meneur traditionnel.

Mais qu'est-ce qu'un vrai meneur ? Ces "traditionnalistes" vous diraient que c'est quelqu'un qui génère l'attaque, crée pour ses coéquipiers et ne shoote que quand aucune autre option n'apparait. N'importe quel meneur qui diffère de ça, peu importe son succès, est automatiquement labellisé avec Allen Iverson et Monta Ellis comme un bouffeur de ballons égoïste, ou un perpétuel perdant.

Je répondrais que ceci est une vision limitée et archaïque du basketball, et que le concept de meneur "pur" est surestimé. Après tout, combien de titres ces "purs" meneurs ont-ils remportés ? Parker et sa mentalité de scoreur en comptent trois.

Alors si Parker n'entre pas dans le moule des meneurs qu'on considère si bien, comment les Spurs ont-ils été si victorieux ? En deux mots: les moyennes de passes n'impliquent pas la victoire. Les systèmes, si. Le but d'une attaque est d'utiliser au mieux ses ressources pour générer les tirs les plus efficaces possibles, et s'adapter quand ces options sont prises. Un meneur devrait donc être jugé uniquement sur les résultats de son équipe, peu importe son style.

Les statisticiens répètent inlassablement que les tirs les plus efficaces sont les lay-ups et les 3-pts dans les coins. C'est une des grosses raisons pour laquelle les "big men" sont si primordiaux pour les titres. Ils empêchent les lay-ups tout en shootant de près et en ouvrant les 3-pts. Et qui est Tony Parker, sinon une machine à lay-up ?

Bien sûr, ses détracteurs ont eu des munitions contre lui cette année (non, pas du style d'Arenas). Après tout, cette saison devait être le couronnement de Parker comme joueur d'élite, celui pour qui Popovich avait fait une copie des clés de l'équipe de Tim Duncan. Détenteur des rênes de l'attaque avec un paquet de nouvelles armes, n'était-ce pas censé être un glorieux rappel pour Parker ?

Ça ne s'est pas passé de cette façon. Les stats de parker sont en berne et les Spurs ont commencé la saison avec un fratras décevant de turnovers, de difficultés à intégrer les nouveaux joueurs, et de défaites face aux équipes au bilan positif. Avec les difficultés de l'équipe, Parker a même essayé de se réinventer au pied levé.

Mais les problèmes des Spurs n'ont jamais été un conflit de styles, et leur cause n'est pas que Parker n'est pas John Stockton. Leur plus gros problème, c'est que Tony Parker n'est pas Tony Parker. Du moins pas celui qu'on a pu voir ces dernières saisons.

Je suis certain qu'on peut trouver des stats pour illustrer les difficultés de Parker. Une augmentation des turnovers, une baisse du % et du nombre de shoots tentés. Ça a en partie été attribué à la transition à une mentalité passeuse, mais regardez les vidéos.Est-ce qu'il a l'air bien ?

Les défenseurs restent en face de Parker, ou au moins ils le bousculent suffisamment pour permettre à l'aide d'arriver. Ils lui chippent le ballon régulièrement en pénétration alors qu'ils ne font rien de nouveau.

Au moins trois des signatures de Parker ont été visiblement absentes cette saison. Quand est-ce qu'on a pu voir dernièrement un de ses beaux spins dans la raquette ? Ou son "Euro-step" en contre-attaque pour créer un vrai décalage avec son défenseur ? Même son tear drop se fait plus rare.

Ils étaient tous présents au début de la saison, ce qui me fait dire que son entorse à la cheville, ou la fatigue de l'été, empêchent Parker de passer la vitesse la plus rapide et son plein jeu offensif.

Et malgré ce que certains pensent, l'arsenal complet de scoring de Parker influe sur le succès de ses coéquipiers. Même s'il n'est pas le passeur que sont Steve Nash et Chris Paul, sa capacité à détruire complètement une défense rend ses coéquipiers meilleurs en leur permettant de jouer contre une défense en ruine, désorganisée.

Pensez au système des Spurs. Parker n'a peut-être pas d'énormes stats d'assists, au grand dam de certains, mais en quoi est-ce un handicap ? Tim Duncan est le meilleur pivot passeur de la ligue, avec 4.6 passes par 48mn. Dans mon précédent post, j'ai parlé de comment le jeu de création de Manu Ginobili complète celui de Parker. Quand on a autant de création de la part de son pivot et de son arrière, ce n'est pas convenable pour le meneur de scorer un peu ?

Les passes millimétrées de Parker n'ont jamais élevé les Spurs. En tant que meneur, Parker est une combinaison unique et dangereuse de vitesse et de capacité de finition. Son approche ne multiplie pas les assists, mais l'attention que les équipes adverses doivent accorder à un Parker en bonne santé ouvre la raquette pour des joueurs comme George Hill ou Richard Jefferson, qui, s'ils s'ont d'excellents finisseurs, ont du mal à créer des boulevards dans la raquette pour eux-mêmes.

Modifier une arme comme Parker pour s'adapter à une définition ringarde du meneur, surtout quand on a deux joueurs plus que capables de suppléer aux devoirs de distribution, c'est simplement une grossière erreur de gestion des ressources.

A l'avenir, il n'est pas dans l'intérêt des Spurs de modifier le jeu de Parker ou l'échanger contre un meneur qui aurait l'air "traditionnel". Les Spurs ont déjà essayé ça, et s'ils ont l'idée de recommencer, ils doivent simplement regarder sur le terrain, et peser le meneur que tant voulaient contre les bagues que l'équipe a déjà.
Revenir en haut Aller en bas
LadyM
La maman du forum
avatar

Féminin Nombre de messages : 815
Age : 46
Localisation : Saint Denis
Date d'inscription : 25/02/2007

Statistiques du membre :
Pts playground :: 0
Pts pronostiques :: 0
Pts concours :: 0

MessageSujet: Re: Un bon article de 48MoH   Ven 8 Jan - 22:29

j'avais pensé à le postr en le lisant mais avec la traduction c'est trop la classe :)


Dernière édition par LadyM le Ven 8 Jan - 22:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bambililos
Queen of the Road
avatar

Féminin Nombre de messages : 2331
Age : 32
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 26/02/2007

Statistiques du membre :
Pts playground :: 0
Pts pronostiques :: 0
Pts concours :: 0

MessageSujet: Re: Un bon article de 48MoH   Ven 8 Jan - 22:32

LadyM a écrit:
j'avais pensé à le posté en le lisant mais avec la traduction c'est trop la classe :)
Dave s'en est déjà chargé, je l'ai locké plol
Revenir en haut Aller en bas
14DAVE
Big brother
Big brother
avatar

Masculin Nombre de messages : 2457
Age : 43
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Un bon article de 48MoH   Sam 9 Jan - 1:38

Et moi je me suis supprimé c'est encore mieux! Suprime quand c'est comme ça Bambi! cligne

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://playground.fr-bb.com
Bambililos
Queen of the Road
avatar

Féminin Nombre de messages : 2331
Age : 32
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 26/02/2007

Statistiques du membre :
Pts playground :: 0
Pts pronostiques :: 0
Pts concours :: 0

MessageSujet: Re: Un bon article de 48MoH   Sam 9 Jan - 9:09

OK ça marche, chef Cool

Sinon, qu'est-ce que vous pensez de l'article. Bien, hein ?
Je suis plutôt d'accord avec le fait qu'il faudra un Parker à son meilleur niveau dans son style pour aller loin, mais sans aller jusqu'au style Stockton, je trouve normal que Parker doive plus impliquer ses coéquipiers en début de saison. Mais je pense que c'est ce qu'il fait de toute façon...
Revenir en haut Aller en bas
Tof94
So foot
avatar

Masculin Nombre de messages : 1028
Age : 29
Date d'inscription : 14/11/2009

MessageSujet: Re: Un bon article de 48MoH   Sam 9 Jan - 10:13

C'est sur que sans un grand Parker, le titre n'est qu'une illusion. Et on a pas besoin d'un TP excellent de temps en temps mais bel et bien tout le temps. Ce n'est pas un role player, c'est le franchise player, au même titre que Duncan. Les autres doivent être présent à tour de rôle pour assurer les points derrière ces deux monstres.

Maintenant, c'est sur qu'avec toutes les nouvelles armes, Tony se doit de modifier un peu son jeu pour intégrer les nouveaux et trouver le meilleur moyen de faire fonctionner l'attaque le plus efficacement possible.
Revenir en haut Aller en bas
14DAVE
Big brother
Big brother
avatar

Masculin Nombre de messages : 2457
Age : 43
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Un bon article de 48MoH   Sam 9 Jan - 23:24

Merci pour cette traduction, très bon travail bambililos.
L'auteur de cet article a tout dit je pense. On a gagné 3 titres avec le jeu offensif de TP. Tous les systèmes sont conçus en fonction de ses aptitudes.
La recette du succés pour moi sera le retour au meilleur niveau de Tony. Tim est excellent une fois de plus cette saison et on a suffisement d'armes offensives pour supléer Tim et Tony.
Quand TP est bon, en général tout tourne bien mieux. On a besoin de ses points et de sa percussion et c'est en bonne voie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://playground.fr-bb.com
jermaineoneal

avatar

Masculin Nombre de messages : 240
Age : 39
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 15/11/2009

Statistiques du membre :
Pts playground :: 0
Pts pronostiques :: 0
Pts concours :: 0

MessageSujet: Re: Un bon article de 48MoH   Jeu 14 Jan - 13:51

Déjà lu l'article sur ClubSpurs. Très intéressant.
Surtout que c'est Pop qui veut que Tony jouera un peu plus comme un John Stockton. Mais, c'était plutôt au début de sa carrière que Pop disait ça de TP.
C'est quand il prenait trop de tirs à 3 points, pas assez de passes, etc.
Les comparaisons JKidd pendant les rumeurs de 2003...
Tony a bien répondu sur le parquet c'est qui le meilleur.
CAN'T NOBODY STOP TONY PARKER !!!
Revenir en haut Aller en bas
Bambililos
Queen of the Road
avatar

Féminin Nombre de messages : 2331
Age : 32
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 26/02/2007

Statistiques du membre :
Pts playground :: 0
Pts pronostiques :: 0
Pts concours :: 0

MessageSujet: Re: Un bon article de 48MoH   Jeu 14 Jan - 18:13

Ouep TP au meilleur de sa forme rivalise avec tous les PG de la ligue je pense. Pourvu qu'il retrouve ce niveau bientôt ! prie

_________________

I love this game
Revenir en haut Aller en bas
jermaineoneal

avatar

Masculin Nombre de messages : 240
Age : 39
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 15/11/2009

Statistiques du membre :
Pts playground :: 0
Pts pronostiques :: 0
Pts concours :: 0

MessageSujet: Re: Un bon article de 48MoH   Lun 18 Jan - 18:59

Bien dit et même dans le paint il n'est pas seulement entre les meilleurs PG, mais aussi entre PF.
Au moment donné il était juste en-dessous Timmy, Carlos Boozer et Dwyane Wade pour points dans le paint.
Ca c'est MVP pour moi. T. le meilleur.
Ce qu'il a montré comme leader pendant notre run au 2007 c'est assez pour moi:
1 TP > 5 Chris Pauls.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un bon article de 48MoH   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un bon article de 48MoH
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le meilleur article technique
» Le déroulement des attaques de chaque carnassier. [Article]
» article chasse
» Article sur la nouvelle 997 GT3 dans RS mag
» Malbouffe article assez impressionant !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Tony PARKER :: Tony PARKER-
Sauter vers: