AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tony Parker discusses his keys to success and happy marraige

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cathy

avatar

Féminin Nombre de messages : 588
Age : 37
Date d'inscription : 08/11/2009

Statistiques du membre :
Pts playground :: 0
Pts pronostiques :: 0
Pts concours :: 0

MessageSujet: Tony Parker discusses his keys to success and happy marraige   Jeu 3 Déc - 8:30

http://www.examiner.com/x-30789-San-Antonio-Headlines-Examiner~y2009m12d2-San-Antonio-Spurs-Tony-Parker-discusses-Eva-Longoria-and-his-secrets-of-success





San Antonio Spur's Tony Parker discusses his keys to success and happy marraige

"As a child in France, I was a dreamer," said NBA San Antonio Spurs guard Tony Parker to a crowd of almost 20,000 at the AT&T Center Wednesday.

"I always had a lot of dreams," he revealed at a rare on stage interview. "I would get up at 3 o'clock in the morning to watch NBA games."

Parker was a featured speaker at the Get Motivated business seminar at two venues in the Alamo city. One at the Henry B. Gonzales Convention Center and the AT&T Center.

"My parents gave me a lot of confidence," he said. "People would tell me you have a big head. You are too small. Too skinny to play in the NBA."

Parker attributed a high school coach with teaching "me not to be selfish and that I am part of a team."

"Now Coach Pop (Spurs Coach Gregg Popovich), he's crazy," laughed Parker. "You know he is from the army."

"It was never enough, no matter what I did," explained Popovich's mentoring to a younger Parker. "The number one thing he taught me was to never be satisfied."

My Mom always said "it was her fault that I had such fast speed because when she was pregnant with me she said she drink a lot of vitamins."

"I said no Mom, it was God," he smiled.

Parker attributed getting good mentoring from David Robinson and how Bruce Bowen would "challenge me and tell me you need to be more aggressive every night."

When he first came to San Antonio "my first thought was earning the respect of my team mates," he explained. "Coming from France I thought where is San Antonio, where is Texas?"

"All I knew about it was I had heard of David Robinson and the Spurs," Parker said.

"I think it is important to have great family and friends surround you," Parker elaborated as one key to motivation. "My team mates call my friends the French Mafia."

Regarding his wife, actress Eva Longoria, Parker said, "When I started dating her she was not famous and then this Desperate Housewives thing came along and my Mom said what are you doing?"

"I told Mom, it's OK Mom, she's not famous," Parker smiled. "Yep, now there is Desperate Housewives and now it's too late because I sort of like her a lot now."

"I always remember what my Dad tells me," Parker recalled. "Happy wife. Happy life."

"For instance last night we were decorating the Christmas tree and Eva said there was not enough decorations on it," recalled Parker. "I just don't try to understand because I thought to myself what do you mean not enough of them, I remembered what my Dad said."

"Then I said yes, you know, it's not enough," he laughed.

Parker said the bottom line for motivation and successful for him is to "just believe in yourself but you have to do the work."
Revenir en haut Aller en bas
Bambililos
Queen of the Road
avatar

Féminin Nombre de messages : 2331
Age : 31
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 26/02/2007

Statistiques du membre :
Pts playground :: 0
Pts pronostiques :: 0
Pts concours :: 0

MessageSujet: Re: Tony Parker discusses his keys to success and happy marraige   Jeu 3 Déc - 16:43

Tony Parker, des San Antonio Spurs, parle de ses trucs pour le succès et le bonheur matrimonial.

"Quand j'étais petit en France, j'étais rêveur", raconte Tony Parker, le meneur des SA Spurs devant une foule de près de 20000 personnes à l'AT&T Center mercredi.

"J'ai toujours eu beaucoup de rêves", révèle-t-il lors d'un rare entretien sur scène. "Je me levais à 3h du matin pour regarder des matches NBA."

Parker était un des intervenants à la conférence Get Motivated [Motivez-vous] qui prenait place dans deux endroits de l'Alamo City [SA]. Au centre de conférences Henry B. Gonzales et à l'AT&T Center.

"Mes parents m'ont donné beaucoup de confiance en moi", déclare-t-il. "Les gens me disaient que j'avais la grosse tête. Que j'étais trop petit, trop mince pour jouer en NBA."

Parker mentionne son entraîneur au lycée qui lui a appris "à ne pas être égoïste, à faire partie de l'équipe."

"Quant à Coach Pop, il est fou", plaisante Parker. "Vous savez, il a fait l'armée."

"Ce n'était jamais assez, quoi que je fasse", dit-il en parlant de la formation du jeune Parker par Popovich. "La première chose qu'il m'a apprise, c'est de ne jamais être satisfait."

"Ma mère a toujours prétendu que c'est grâce à elle si je suis si rapide, parce que quand elle était enceinte de moi, elle buvait beaucoup de vitamines."

"Je lui ai répondu: 'Non, Maman, c'est grâce à Dieu'", dit-il dans un sourire.

Parker a reconnu la bonne influence de David Robinson et a raconté comment Bruce Bowen aimait le "défier, et [lui] imposer d'être plus agressif chaque soir."

Quand il est arrivé pour la première fois à San Antonio, "[sa] première pensée a été de gagner le respect de [ses] coéquipiers", déclare-t-il. "Originaire de France, je me suis demandé où était SA, où était le Texas."

"Tout ce que je savais, c'est que j'avais entendu parler de David Robinson et des Spurs", affirme-t-il.

"Je pense qu'il est très important d'avoir une bonne famille et des amis qui nous entourent", a-t-il développé en rapport avec ses trucs de motivation. "Mes coéquipiers surnomment mes amis 'la French Mafia'."

A propos de sa femme, l'actrice Eva Longoria, Parker déclare: "Quand j'ai commencé à sortir avec elle, elle n'était pas connue, et puis cette histoire de Desperate Housewives est arrivée, et ma mère m'a demandé ce que je fabriquais."

"Je lui dit qu'il n'y avait pas de problème, qu'elle n'était pas célèbre", sourit Parker. "Oui, maintenant il y a cette série, mais c'est trop tard, parce que je me suis plutôt attaché maintenant."

"Je me rappellerai toujours du dicton de mon père: 'Femme heureuse, mariage heureux'."

"Par exemple, hier soir on était en train de décorer le sapin de Noël, et Eva a dit qu'il n'y avait pas assez de décorations. Je ne cherche pas à comprendre, même si je me demande ce qu'elle raconte, parce que je me rappelle le dicton de mon père. Du coup j'ai dit 'Oui, tu as raison, il n'y en a pas assez'", dit-il en riant.

Parker affirme que le secret du succès et de la motivation, c'est "simplement de croire en soi-même, mais il faut bosser".
Revenir en haut Aller en bas
jermaineoneal

avatar

Masculin Nombre de messages : 240
Age : 38
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 15/11/2009

Statistiques du membre :
Pts playground :: 0
Pts pronostiques :: 0
Pts concours :: 0

MessageSujet: Re: Tony Parker discusses his keys to success and happy marraige   Lun 7 Déc - 20:05

J'adore les mots de Tony sr.:
"happy wife, happy life."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tony Parker discusses his keys to success and happy marraige   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tony Parker discusses his keys to success and happy marraige
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tony Parker met des "billes" dans l'Asvel ???
» Tony Parker aux All Star Game 2006 !
» Mikros d'or Tony Parker: le forumer le plus prétentieux.
» [PRONO] - J7 - ##Fini## - Classement posté
» SIUAP Vandoeuvre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Tony PARKER :: Tony PARKER-
Sauter vers: